Publié : 21 décembre 2009

10- Latin - Grec

LATIN-GREC


Le but de cet enseignement est de faire découvrir à l’élève l’héritage linguistique, politique et culturel gréco-romain en lien avec les programmes d’histoire, de français, d’arts plastiques... Car si les langues anciennes ne sont plus parlées comme l’anglais, l’espagnol ou l’allemand, elles ont forgé notre langue, notre culture, elles nous offrent des repères et nous permettent de nous situer dans l’histoire, l’Europe existait déjà au temps de l’Empire Romain, et cela nous a créé des valeurs et un passé commun.

Les latinistes et hellénistes sont souvent plus à même de comprendre un texte français ou européen quand il exploite (et c’est très souvent le cas) des références antiques, quelles soient mythologiques ou historiques.

QUI peut suivre ces options ?

- Latin

Tout élève ayant déjà étudié cette langue au collège. Il est dommage d’arrêter une option déjà étudiée pendant trois ans ! . Les élèves ayant arrété le latin en 3ème pour suivre une option « euro » peuvent également le reprendre en 2de.

- Grec

Les élèves ayant étudié le grec en 3ème, mais l’option est également ouverte aux grands commençants : en effet la classe de seconde permet de consolider les acquis de 3ème, et au cours du premier trimestre, il est tout a fait possible de rattraper les élèves ayant déjà des notions acquises en 3ème. Contrairement aux idées reçues, le grec n’est pas réservé à une « élite » !

HORAIRES

En seconde, en Première , ou en Terminale, quelle que soit la filière, l’enseignement des langues anciennes occupe 3h/semaine (ou 2h en cas de petit effectif).

Combinaisons d’OPTIONS

En seconde, les langues anciennes peuvent être choisies comme enseignement d’exploration ou comme option facultative.

En 1ère L, elles peuvent devenir une option de spécialité ou une option facultative.

En 1ère S ou ES, elles sont proposées en option facultative.

En terminale, il s’agit d’une option intéressante pour l’obtention du baccalauréat en tant qu’enseignement de spécialité pour les élèves de L. Pour tous, elle est très valorisante en tant qu’option facultative, coefficient 3 au baccalauréat, et seuls comptent les points au-dessus de la moyenne !

PROGRAMME

En latin comme en grec, vous partirez en 2de à la découverte de grandes figures mythologiques ou historiques comme Achille, Héraclès, Oedipe, Enée, Romulus, Hannibal, Alexandre, César, les reines Didon ou Cléopâtre... Vous étudierez aussi les coutumes et le cadre de vie de l’homme dans l’Antiquité : ses pratiques religieuses, la vie du citoyen ou celle de l’esclave, la famille antique... Enfin vous explorerez l’Europe antique sur les traces d’Ulysse ou d’Hérodote en Egypte ( ou jusqu’à la Lune que Lucien prétend avoir visitée !), ou encore à la suite des grands conquérants romains.

Travail en classe

Tous ces thèmes sont abordés par la traduction et le commentaire de textes originaux. La plus grande partie de ces activités se fait en classe, ensemble. On lit aussi des textes déjà traduits en français et l’on pourra même comparer différentes traductions pour se faire critique ! les élèves réalisent aussi des exposés individuels ou en groupe. En général les recherches se font ensemble au CDI. On révise différentes notions de grammaire et on continue à apprendre du vocabulaire pour être plus à l’aise dans la compréhension des textes.

Evaluation

Les élèves sont évalués par des interrogations de grammaire ou de vocabulaire, orales ou écrites, et par des contrôles vérifiant leurs capacités de traduction, leur compréhension des textes et leurs connaissances en civilisation antique.

Nous insistons sur le fait que la majorité du travail se fait en classe, et que nous demandons aux élèves de réviser à la maison le texte traduit ou les points de grammaire vus pendant les heures de cours.

L’attention et la participation sont nécessaires, le travail personnel demandé ne surchargera jamais les élèves, il vise à consolider leurs acquis et renforcer leurs connaissances de ces civilisations.

Activités annexes

Un voyage pourra être proposé aux latinistes et hellénistes au cours de leur scolarité.